Une semaine à Bali - beboyphotographies

Une semaine à Bali

Jour 1 - 19/03/2014 :

C'est parti pour une semaine photo à Bali. Départ de Bangkok en fin de matinée et arrivée à Bali vers 18h, avec une escale à Kuala Lumpur. On a volé sur Malaysia Airlines... oui oui la compagnie qui perd des avions en route >.< Forcément on n'était pas très rassuré mais bon c'est la loterie, on sert les fesses et ça ira. Environ 5h30 de vol plus tard, on arrive à Bali à l'heure du sunset. Un beau coucher de soleil qu'on observe derrière le hublot de l'avion posé sur la piste. On espère que ça nous portera chance niveau météo pour les jours qui viennent.

On récupère nos bagages et on file récupérer la voiture de location. Car oui il faut une voiture pour visiter Bali, l'île est grande. On a loué chez Avis, le grand loueur de voiture. On a choisi un loueur connu histoire d'éviter d'avoir des ennuis quand on ramènera la voiture. Car des amis nous ont mis en garde concernant des embrouilles courantes avec les loueurs de voiture à Bali. Certains, parait-il, vont chercher à vous facturer des accrochages qui n'ont jamais eu lieu sous prétexte qu'il y a une petite rayure ici ou là. Bref on limite les risques en prenant une voiture chez Avis. Sauf qu'il faut trouver le louer de voiture ! On a galéré une bonne heure à chercher dans et autour de l'aéroport mais rien, on ne voit pas d'enseigne de loueur. On se renseigne et on nous envoie ici et là, sans conviction. "Car rental ? Peut-être dans l'autre bâtiment". On passe bien devant des mini comptoirs en bois avec marqué car rental dessus mais vu la tête de leur bureau qui ressemble à rien (lol), ça sentait trop l'arnaque lol. On leur demande quand même si ils connaissent le loueur Avis et ben comme seule réponse ils essayent de nous caser leur voiture lol. Bon on va voir ailleurs et là aussi on essaye de nous caser un taxi. On leur dit qu'on a déjà réservé et payé une voiture et là le taximan nous dit qu'il n'y a pas de loueur ici mais qu'il peut nous louer sa voiture mdr ! Mon dieu on n'est pas rendu :D Il fait déjà bien nuit et on est fatigué... quand soudain Begirl voit un petit monsieur avec une casquette rouge qui tient un petit panneau marqué "AVIS" ! Yeaaahhhh on a trouvé ! Le bureau de location de voiture c'est le monsieur lol. Son bureau tient en fait dans son sac, il a tout dedans, les contrats, la machine pour payer par CB, etc. On cherche un coin au calme dans l'aéroport (freestyle quand même) et on finalise la location. Je lui dit "monsieur tu me file tous les reçus de paiement et tout hein, tu m'arnaque pas hein :p". BREF on récupère la voiture de loc après bien 2 heures.

On prend la route !!! Enfin. Il fait nuit, le volant est à droite, on conduit donc à gauche et je n'ai pas conduit depuis des lustres ^^ Et en plus c'est une boite manuelle. La dernière fois que j'ai conduit c'était aux Etats-Unis avec une boite auto. On se lance et le au premier rond-point, voulant mettre le clignotant c'est plutôt les balais essui-glace que j'enclenche lol. Sur la route il y a pleinnnnn de scooters de partout et c'est surprenant d'en voir rouler à contre-sens, certains sans lumière arfff. Les distances en kilomètres ne sont théoriquement pas très longue mais vu qu'il y a beaucoup de monde et que les routes sont serrées bah il faut beaucoup de temps pour aller d'un endroit à un autre.

On roule depuis un moment mais on n'a encore rien mangé depuis un moment et pour moi bouffer c'est super important lol. Mc Do à l'horizon !!! Avec un parking yeaaahhhh ! Il y avait plein d'endroits qui avaient l'air sympa mais impossible de s’arrêter sans risquer un accident lol. Le Mc Do tombait donc à point. On y mange pour 5 euros pour 2 menus, burger, frite, boisson.

On reprend la route et on arrive à l'hotel situé à Tanah Lot sur la côte ouest. On est crevé mais content d'être bien arrivé. Dodo car demain les choses sérieuses commencent niveau photo... si il fait beau...


Jour 2 - 20/03/2014 :

Et bien pas de chance il ne fait pas beau aujourd'hui :D Mais on s'en fiche et va quand même faire des photos. Je pense que même quand le temps est moyen, il y a toujours une photo intéressante à ramener. On est donc allé au temple de Tanah Lot, celui qui ressemble à une petite ile. Que c'est beau à voir, en vrai c'est super design ! Quelle idée de génie d'avoir construit un temple sur ce caillou, les anciens avaient clairement le sens du design :)

Dès le matin il y a du monde, principalement des locaux. Le soir c'est l'inverse avec principalement des touristes. Begirl et moi avons passé beaucoup de temps à explorer tout autour du temple pour trouver les différents cadrages. Il y en a plein d'intéressants mais il faut aussi jouer avec la marée. A marrée basse les possibilités de photo sont moindres car l'eau se retire sans laisser beaucoup de flaques pour jouer avec les reflets. A mon avis ce lieu est mieux à photographier à marée haute.

Le temps est resté couvert toute la journée et le sunset était quasiment inexistant. On se sera quand même beaucoup amusé à se balader les pieds dans l'eau autour du temple.

Ici une partie des photos du jour. Pour la photo sélectionnée les réglages sont : Canon 5D mark III + 70-200 à 150 mm, iso 50, f16 et 20 secondes de pose (avec le filtre Lee Big Stopper).

Et voici la photo finie que j'ai ramené ce jour-là, faite au 70-200 avec le filtre Lee Big Stopper. J'y ai appliqué un traitement noir et blanc avec un rendu vieilli pour changer un peu de mes habitudes. Je trouve que cette photo retranscrit bien l'ambiance nuageuses et sombre de la journée.


Jour 3 - 21/03/2014 :

Quel plaisir de voir le soleil de retour ! Il n'y a pas eu de sunrise ce matin là mais par contre le ciel s'est beaucoup éclairci en journée.Tout parait si différent avec du soleil, c'est tout con mais le lieu, qui était déjà beau par temps couvert, est maintenant encore plus beau. Le bleu du ciel qui se reflète dans l'océan, le vert des feuilles qui claque ! Tout cela rend forcément de bonne humeur :) Même si shooter en plein soleil ne fait généralement pas parti de mes habitudes, je me force à changer un peu car j'ai vraiment envie de vous montrer des photos différentes que toujours des sunrise/sunset. J'avoue que j'apprécie beaucoup shooter aux heures "touristes", c'est assez facile car niveau traitement de photo il n'y a pas grand chose à faire ; un peu de contraste et de saturation et c'est plié en 5 minutes lol.

Et voici la photo faite depuis le terrain de golf. J'ai utilisé un filtre polarisant pour densifier la couleur du ciel et celle des plantes vertes. En plein soleil le polarisant fonctionne très bien mais il faut que le soleil soit derrière vous ou de 3/4 arrière. Si le soleil est en face, le polarisant ne sert à rien, inutile donc pour les sunrise et sunset.

Et voici la photo faite depuis les cailloux où les vagues m'ont arrosées. Mon idée était de mettre en valeur le mouvement des vagues. J'ai pour cela utilisé un temps de pose ni trop long, ni trop court. Après plusieurs essais, 0,4 secondes était le temps de pose qui fonctionnait le mieux. J'ai dû utiliser un filtre ND (Lee Big Stopper) pour obtenir ce temps de pose car il y avait beaucoup de lumière. Il a fallu ensuite que j'observe le rythme des vagues pour déclencher au bon moment pour que les vagues se dessinent bien. Bali est connu pour ses vagues qui s'enroulent parfaitement, ça fait le bonheur des surfeurs mais aussi celui des photographes :)

En fin de journée on est allé se poster à la terrasse d'un petit resto/bar pour attendre le sunset. Toute la journée il a fait beau mais en toute fin d'après-midi le temps s'est beaucoup couvert avec spécialement une masse nuageuse posée à l'horizon. il n'y a donc pas eu de sunset intéressant. Mais nous sommes revenu avec des orages ^^ On est quand même resté car en photo de paysage on ne sait jamais, tout peut arriver. On mange donc sur place en face du temple pour apprécier le calme et le bruit reposant de l’océan. On laisse le matériel en place, au cas où quelque chose se passe. Et bien ce fut le cas. Les nuages étaient de plus en plus gros et des éclairs ont commencé à apparaitre, de plus en plus intenses au fil des minutes. Histoire de ne pas rentrer bredouille je règle mon boitier pour capturer ces éclairs qui éclairent tout en rouge le ciel. L’appareil shoote en continu pendant qu’on était en train de manger un plat local, le «Nasi Goreng», une sorte de riz frit. Une centaine de photos plus tard je vérifie ce que l’appareil à capturé et c’est avec contentitude que je constate que l’appareil photo a chopé une bonne vingtaine d’éclairs.

Voici une partie des raws ramenés concernant les éclairs :

Pour faire ces photos d'éclairs j'ai utilisé un 70-200 à 88 mm, une grande ouverture, f2.8, pour capter le plus de lumière possible, des isos élevés car il faisait nuit noire et un temps de poose de 2,5 sec pour que l'éclair "s'imprime" bien sur le capteur. Je déclenche en continue le temps qu'on finisse notre plat le Nasi Goreng :) Et voilà ci-dessous la photo finie. J'ai mélangé 3 photos d'éclairs différents pour avoir un ciel un peu plus rempli. J'ai aussi utilisé 2 photos volontairement surexposées à la prise de vue pour pouvoir légèrement déboucher les ombres pour qu'on puisse voir quelques détails dans le premier plan.

Si vous voulez voir un avant/après en particulier ou tout autre chose, il suffit de me le dire dans les commentaires.


Jour 4 - 22/03/2014 :

Aujourd'hui on quitte la côte, direction l'intérieur des terres, à la recherche des fameuses rizières de Bali. C'est en voiture qu'on quitte Tanah Lot et avant on passe faire le plein pour environ 0,38 euro le litre, c'est vraiment pas cher. C'était marrant de voir que même les pompes à essence sont "habillées" de manière traditionnelle (regardez la photo) :p Le pétrole c'est sacré, les pétroliers ne diront surement pas le contraire :).

En route vers les rizières on décide de faire un détour pour aller voir le temple Ulun Danu, situé grosso modo au milieu de l'île. Ce temple est très connu et on le voit d'ailleurs sur beaucoup de publicités pour Bali. C'est un peu la tour Eiffel de Bali mais en bois et en paille :p. On est arrivé vers midi donc forcément il avait vraiment beaucoup de touristes et en plus c'était un samedi, jour de cérémonie pour les locaux.

Pour parler du temple lui même, bah en fait il m'a beaucoup surpris car en vrai il a l'air beaucoup plus petit qu'en photo lol. "Bande d'escrots va !", c'est ce que je me suis dit en voyant le temple lol. C'est souvent comme ça quand on voit des photos avant le voyage et qu'ensuite on voit vraiment le lieu de ses propres yeux. Mais c'est super beau quand même hein :)

Autant à Tanah Lot (le temple dans la mer) qu'ici, il y a un business bien rodé, celui des photographes officiels. Il sont généralement habillés en tenue traditionnelle et portent un sac en bandoulière avec marqué en gros CANON dessus. La marque rouge semble avoir le monopole sur l'ile. Appareil photo autour du cou, ils sont là pour faire des photos souvenirs, ils vous prennent en photo devant le monument et impriment directement la photo grâce à une petite imprimante qu'ils transportent dans leur sac en bandoulière. Leur business avait l'air de bien fonctionner surtout auprès des groupes qui posaient dans plein de positions les plus originales les unes que les autres lol.

On est resté environ 2 heures sur place avant de reprendre la route en direction des rizières. On check le gps qui indique 1 heure de route avant d'arriver à destination... Et bien il faut plutôt compter le double à Bali lol. Les routes sont étroites, il y a beaucoup de monde sur les routes et le respect du code de la route est en option. La circulation des motos à contre-sens est courante ainsi que le non respect des feux rouges lol. Mais on s'y fait, faut suivre le flux :p

En toute fin d'après-midi on arrive à Tegalalang, un village où se trouvent de magnifiques rizières en terrasse. On ne résiste pas à aller faire un peu de repérage histoire de savoir où se positionner demain matin pour le sunrise. La météo annoncée pour le lendemain semble excellente. "Fingers crossed" pour les photos de rizière :)

Voici la photo que j'ai fait du temple Ulun Danu. J'ai utilisé un polarisant pour densifier le ciel. Matériel utilisé : Canon 5D mark III + 24 mm ts-e à f11, 50 iso, 1/30e sec. de temps de pose.

Et voici le avant/après de cette photo :


Jour 5 - 23/03/2014 : Les rizières de Tegalalang ! Enfin on les voit en vrai et quel spectacle ! Tout particulièrement le matin, très tôt, quand il n'y a aucun touriste. Les seuls bruits qu'on entend est celui des coqs qui chantent. Par contre ils chantent carrément trop tôt lol car que on dort et que vers 4h du mat le volatile se met à chanter et que ses collègues par dizaines lui répondent et bah c'est un sacré bordel loool. Remarque c'est pratique pour les photographes, impossible de manquer le sunrise comme ça ^^.

On a d'abord fait des plans larges avec le soleil de face avant d'aller se balader dans les rizières pour chercher d'autres points de vue. Le matin tant que le soleil n'est pas encore debout, il fait bon, presque frais, même froid... non je déconne il fait juste bon la nuit mais dès que les premiers rayons du soleil passent la montagne et bien il fait vite très chaud !

On va donc explorer les rizières en parcourant les petits sentiers boueux car il a plu la veille. Grâce à cette pluie qui a rendu la terre humide, on a eu droit à de beaux rayons de soleil à travers les arbres. En effet la chaleur du soleil faisait évaporer l'eau et l'air est devenu humide, parfait pour que les rayons du soleil soient visibles.

Explorer les rizières de bon matin c'est vraiment l'idéal, la lumière rasante offre beaucoup d'opportunités pour faire de belles photos. Et l'accès est très facile, depuis le village de Tegalalang, il y a des sentiers au niveau du village, sur la droite de la route. On y accède gratuitement. Par contre prévoyez des chaussures assez hautes, et non pas des tongs comme nous, car on a su après qu'il y avait des cobras dans les rizières :p

Vers 9h30 on avait fini les photos et on commençait seulement à croiser quelques touristes. Les boutiques et les restos pour prendre un petit-déj sont encore tous fermés avant 10h. Plus tard dans la journée on est retourné au village pour faire les photos du soir et là ce n'est plus du tout le calme du matin. Il y avait presque un embouteillage de voitures, des vendeurs de partout, des touristes qui débarquent par bus entiers, etc. Bali rien que pour vous c'est encore possible mais réveillez-vous tôt :)


Voilà une des photos que j'ai ramené ce matin là. J'ai attendu que le soleil éclaire une partie des rizières pour donner du relief à la scène. C'est un panorama vertical réalisé avec une optique tilt-shift (24 mm Canon Ts-e) qui permet de facilement réaliser des panoramas.

En bonus je vous montre les raws qui m'ont permis de fabriquer cette image. Vous pouvez voir que j'ai utilisé la technique du doigt devant le soleil pour éviter les reflets parasites. Zéro flare garanti :)

Edit : J'ai oublié de parler d'une photo faite le jour 5 en fin d'après-midi. On avait prévu d'aller faire des photos avec les derniers rayons du soleil sur les rizières. Contrairement au matin où il n'y avait personne, là c'était l'embouteillage au sens propre du terme. Les voitures et les bus par dizaines essayent de se frayer un chemin dans le petit village. Les touristes descendent du bus quelques minutes pour faire une photo souvenir avant de repartir 10 minutes plus tard. Le point de vue principal est juste à côté de la route, il suffit de descendre quelques marches entre 2 boutiques de souvenir et vous y êtes. Enfin ils y ont tous ! Tous les touristes, de toutes nationalités. C'est de là qu'on a décidé de faire nos photos mais en attendant que la plupart des touristes s'en aillent, on rend service et on fait des photos pour les touristes lol.

Et là où tout le monde posait pour la photo souvenir, il y avait un paysan qui avait son petit business. Il proposait aux touristes de poser avec lui pour une photo souvenir et cela contre quelques ruppies. Il vous met un chapeau de paille sur la tête et vous offre son plus beau sourire :) Merci gentil monsieur :) Tellement gentil que beaucoup en abusaient. Des personnes posaient avec le monsieur, faisaient plein de photos mais à la fin ne lui donnaient rien en échange, même pas quelques ruppies, vraiment pas cool. Assis dans un coin on observait les allers et venus des touristes et le gentil monsieur  nous proposait régulièrement de faire comme tout le monde et de taper la pose avec lui. On décline l'offre poliment. Vais pas mettre un chapeau ridicule sur la tête quand même lol.

En voyant tous les gens poser avec le monsieur, Begirl a eu une très bonne idée, celle d'envoyer le monsieur taper la pose plus loin dans le champ, tout seul, pour qu'on puisse faire une photo des rizières avec lui dans le cadre. On lui donne donc l'équivalent de quelques euros et il est trèèèèssss content et direct, comme il en a l'habitude avec les touristes, il veut qu'on pose avec lui lool. Mais c'est pas ça qu'on veut monsieur :D Par chance il y avait un Indonésien pas loin qui parlait aussi l'anglais. Il a donc expliqué au paysan ce qu'on voulait, c'était rigolo : "Non pas là, l'autre rizière plus loin ! Oui voilà. Mais non pas à droite, à gauche plutôt. Non non ne nous regarde pas, regarde les rizières ^^ " On y sera finalement arrivé sans trop de mal et tout le monde était très content. Le monsieur est ensuite revenu vers nous et voulait que je prenne une photo avec lui lol. Bon allé ok, file-moi ton chapeau ridicule qu'on rigole. C'était devenu mon pote lool.

Pour le côté technique, cette photo est faite au 24 mm tilt-shift, en utilisant la fonction panorama vertical que permet l'objectif. Ici 3 photos qui donnent au final ce format carré.


Jour 6 - 24/03/2014 : On quitte aujourd'hui la région de Ubud et ses rizières, direction l’extrême sud de l'ile pour aller voir le temple Uluwatu, perché sur une falaise face à l'océan. Mais avant ça au sunrise je ne résiste pas d'aller vite fait shooter les rizières une dernière fois lol.

En checkant notre itinéraire on se rend compte qu'il y a une cascade sur notre route, on décide donc d'y faire un petit tour. Direction la cascade de Tegenungan. Sans gps je pense que c'est quasi impossible à trouver. A moins de voyager avec un guide local comme le font beaucoup de touristes. Mais pour rester indépendant mieux vaut quand même un iphone avec Google Maps, rien de tel :)

Ah oui j'ai une astuce importante pour vous : Je vous conseille, arrivé à l'aéroport de Bali, de prendre directement une carte sim pour votre téléphone. Les vendeurs s'occupent d'installer et de paramétrer la carte sim et vous avez accès à internet pendant tout votre séjour. Et vous pouvez même téléphoner. Ca coute environ 20 euros pour 3 gigas de données, c'est très largement suffisant. A titre d'info j'ai utilisé moins d'1 giga de données en une semaine. Concrètement une carte sim ça sert à quoi à Bali ? Et bien à vous passer d'un guide pour vous déplacer ^^ . Vous pouvez checker des infos sur internet (hotels, sites touristiques, etc), utiliser Google Maps comme gps avec les cartes précises, et surtout rester connecté à Facebook alors que vous êtes en vacances looool. Bon ok sérieux la dernière option est à éviter lol. En gros avec une carte sim et votre iphone vous n'êtes jamais perdu à Bali. Cette astuce fonctionne dans tous les pays. On le fait à chaque fois et c'est pour ça que vous pouvez suivre nos aventures presque en direct :)

Revenons au road-trip. On est arrivé à la cascade de Tegenungan :) On se gare, pas cher le parking, 2000 ruppies soit environ 0,13 euros. Et après quelques pas on aperçoit déjà la chute d'eau. Une petite boutique située juste en face offre une sacrée vue. Il est environ midi et on demande à la dame de la boutique si elle fait à manger. Elle nous répond que non. Pas de chance pour nous, elle est la seule vendeuse dans le coin. Pourtant c'est bizarre car plus loin un monsieur nous avait dit qu'elle faisait à manger. La dame nous propose des chips et des Oreo à manger, mouais c'est pas le top mais si c'est tout ce que t'as on va faire avec. Mais avant de payer, en regardant bien son étalage on voit tout en haut, plein de sachets de nouilles instantanées, celles qu'on prépare avec de l'eau chaude uniquement. On lui demande alors si elle en vend et si elle a de l'eau chaude. "Euh oui, vous voulez avec un oeuf ?" Hein t'es sérieuse là ? Oui ok avec un oeuf. Et là elle nous prépare les nouilles, avec une sauce, des légumes et un oeuf frit lool. En gros elle fait pas à manger mais elle fait des super nouilles :D C'est magique. On aura super bien mangé au final lol.

Une centaine de marches bien hautes mènent au lit de la rivière qu'il faudra ensuite remonter pour atteindre le pied de la cascade. L'endroit est rafraichissant et verdoyant à souhait. Un eden malheureusement terni par une propreté disons "approximative" pour être gentil. Il y a de nombreux déchets, un peu partout, qui semblaient provenir de la cascade elle-même, et venaient s'échouer sur les berges. Ça gâche un peu la beauté du lieu. J'avais vu dans un reportage que Bali avait de gros problèmes avec le traitement des déchets en général et malheureusement ça se confirme. Tout reste encore à faire, espérons qu'ils en prennent conscience rapidement.

En remontant les marches on croise une petite dame, âgée d'environ 50 ans, qui portait sur la tête d'énormes pierres taillées. Elle faisait l'aller-retour entre le lit de la rivière et le parking situé en haut des marches. Un travail de titan qu'elle accomplissait sans broncher. Rien qu'en la regardant on pouvait imaginer la difficulté de son travail ! Respect ! Ça remet les idées en place. Avant de reprendre la route, on croise de nouveau cette brave dame, qui reprenait son souffle, assise prêt d'un tas énorme de pierres qu'elle avait déjà transportée. Begirl lui offre une boisson fraiche. La dame la remercie d'un magnifique sourire. On reprend la route.

La cascade de Tegenungan, un jardin d'Eden presque parfait.

Infos techniques : 5Dmark III + 70-200 à 70 mm. Filtre Lee Big Stopper (pour le rendu lissé de l'eau) + filtre polarisant (pour un feuillage + vert). Iso 100, f8, 30 secondes de pose.


Pour atteindre le sud de l'ile, le gps (google maps sur iphone, gratuit) annonce 1h30. On sait maintenant que cela veut plutôt dire 3h ^^. Presque arrivé à destination, on croise beaucoup de surfeurs avec leur planche sur leur scooter. Les scooters sont d'ailleurs adaptés avec un support spécial pour porter la planche de surf sur le côté. Malin. On est enfin arrivé mais il faut d'abord se garer et il y a un parking payant pour ça. On demande au gars à l'entrée combien coute le parking, il nous dit 2000 ruppies et là j'ai grave buggé et je lui donne 200000 ruppies ! Oui 100 fois plus ! Mais je me rends compte de mon erreur bien trop tard ! Fail qui m'aura donc couté presque 13 euros au lieu de 13 centimes d'euro. Outch ! Et le gars du parking qui bien-sûr ne réagi pas pour me dire que je me suis trompé. Sacré pourboire lol. Je relativise en me disant qu'à Paris ça serait le prix normal pour un parking lol mais on est pas à Paris merde lol :D . Bref ça c'est fait, on est garé. Allons visiter le temple d'Uluwatu !!!!

Le temple est blindé de touristes ! C'est l'embouteillage. Mais si on s'écarte un peu des allées principales, ça va déjà mieux. On cherche un spot sympa pour le sunset, pas si simple car l'endroit est tellement "grand" qu'en photo il est difficile de tout faire rentrer dans le cadre. Le temple est plutôt petit et posé en haut d'une falaise immense. Regardez la photo iphone juste au-dessus pour mieux vaut en rendre compte. Ou mieux allez y faire un tour lol.

Cet endroit est connu pour son temple, son coucher de soleil, mais aussi pour ses singes, très nombreux ! Et c'est là que j'ai une petite histoire à vous raconter...

On a trouvé le spot qui nous intéresse pour le coucher du soleil, on installe donc le matériel à flan de falaise. Et comme toujours quand on sort les trépieds, on est rapidement rejoint par d'autres photographes. Le spot est plein. Je suis sur mes gardes car on m'avait prévenu que les singes étaient vicieux ! Et qu'ils pouvaient voler les téléphones, appareils photos, etc. Begirl et moi on tient bien nos trépieds, on bloque nos sacs entre nos jambes, on range les bouteilles d'eau dans le sac, etc. Je pense être "secure". Le sunset se met en place, on fait nos photos tranquillement quand d'un coup je sens quelqu'un qui m'arrache violemment mes lunettes de vue ! WTFFFF ! J'ai le temps de rien comprendre ! Je me retourne et j'aperçois (en mode flou hein suis myro) un singe qui se barre avec mes lunettes ! L'enfoiré ! Je lui coure après ! Le singe s'arrête sur un rebord avec juste derrière lui le vide et l'océan tout en bas. J'essaye de reprendre mes lunettes mais le singe est très agressif et sort les crocs (on dit crocs pour un singe ? ) et menace de me mordre l'enfoiré ! Je comprends qui si le singe le veut, il peut balancer mes lunettes... disons quelques dizaines de mètre plus bas à la flotte ! Ca serait bien la merde ! Et là idée de génie de moi je lol. "Does anyone has food ?" c'est ce que je demande un peu affolé aux enfoirés de touristes qui au lieu de m'aider, devinez quoi... font des photos de la scène !!! Mon dieu le monde va mal loool. Un seul est venu m'aider en me tendant de la bouffe que je donne au singe mais il n'en veut pas et tient fermement mes lunettes. Clic clac clic clac ça shootait au reflex autour de moi pfff (Remarque j'aurais surement fait pareil loool). Et là comme par miracle une petite dame, plutôt vieille, accoure. Elle tend des fruits au singe qui en saisi d'une main, l'autre main tenant toujours les lunettes lol. Puis ne résistant pas à attraper plus de fruits, il lâche enfin les lunettes. Heureusement qu'il ne les a pas balancé dans le vide lol. C'est la vieille dame qui attrape mes lunettes et me les rend. Je suis tellement content ! Je lui laisse un gros pourboire car sans mes lunettes j'aurais bien été emmerdé. L'affaire se fini donc bien et j'ai même le temps de continuer mes photos du sunset. :)

Il y a un panneau qui averti les touristes de faire attention à leurs affaires car les singes sont des voleurs. Un guide m'a aussi prévenu de faire très attention car les singes arrivent à enlever les optiques montées sur les boitiers ! Hein t'es sérieux là ? Il me confirme que oui ! Mon dieu c'est fou ça !

Singe voleur à Uluwatu (photo d'illustration)

Singe voleur à Uluwatu (photo d'illustration)

© Siim Teller, licence Creative Commons - Original file : http://bit.ly/1lGNmmk

Après coup, je me demande si ce qui s'est passé n'est pas plutôt un business très bien rodé. Je m'explique. En une après-midi j'ai vu plusieurs "agressions" des singes voleurs, des téléphones et des lunettes volées. Le singe va ensuite se poser un peu plus loin avant qu'un vendeur, tel un super-héros surgi de nul part, offre des fruits au singe et réussit à récupérer votre précieux. Tellement soulagé de récupérer vos affaires, vous filez un généreux pourboire pour son acte de bravoure. Je me renseigne donc sur ce petit manège. Déjà tout le monde est au courant du truc lol. Mais de là à dire que c'est un business volontaire ce n'est pas clair. En effet certains pensent que les singes sont dressés (par les vendeurs de fruits ?) et d'autres pensent que les singes ont compris seul que contre des affaires personnelles, ils pouvaient attendre une rançon, c'est à dire à manger :). J'opterais pour la seconde hypothèse car ces bestioles sont très intelligentes. Ce sont nos cousins après tout :) Et vu que les humains sont les rois des magouilles en tout genre, nul doute que ces singes ont les mêmes gênes en eux lol. Au final tout le monde est content, je retrouve mes lunettes (et donc la vue mdr), le singe a eu à bouffer et le vendeur à eux des sous. La boucle est bouclée :p

On m'avait prévenu et je me suis fait surprendre alors si vous y allez soyez trèèèèssss méfiant avec ces singes.

Ps : J'ai essayé de retrouver des photos de moi avec le singe voleur sur flickr mais je n'ai rien trouvé, dommage lol.

Sinon voici la photo faite ce soir là :)

Le temple d'Uluwatu - Infos techniques : 5D mark III + 24-70 à 35 mm. Iso 50, f8, 1/80 sec. pour l'expo de base. Pas de filtre.

Et au dessous les raws que j'ai pris sur le terrain. Je ne les ai bien sur pas tous utilisés pour fabriquer la photo finale. Sur le terrain, je vous conseille de prendre plus de photos juste au cas où vous en auriez besoin pour le traitement sur l'ordinateur.


Jour 7 - 25/03/2014 : Dernier jour à Bali, noooooonnnnn :( On se rapproche de l'aéroport pour avoir moins de route à faire demain car notre vol est à 6h du matin. Sur notre route se trouve le temple Tirta Empul. On va y faire un tour pour visiter tranquilou. C'est notre dernier jour donc on est en mode plus relax. Un peu comme sur chaque spot touristique, le parking est payant (2000 ruppies) et l'entrée du temple aussi (me souviens plus du prix mais c'est pas cher). Si vous êtes en short, ce qui est fort probable vu la chaleur à Bali, des personnes à l'entrée vous remettrons des "je ne sais plus le nom", ces espèces de grands tissus qu'on enroule autour des hanches et qui masquent les jambes.

Le temple est très beau, très arboré, il y a des bassins de partout avec de magnifiques poissons colorés. Le lieu est connu pour ses bains sacrés où tout le monde peut s'y baigner. Une majorité de locaux, mais aussi quelques touristes, vont donc dans les bassins et prier en face des fontaines sacrées.

Les locaux sont très "photo friendly" et cela ne les dérange pas qu'on les prenne en photo. Une famille m'a même demandé de faire des photos d'eux en train de prier. Ils sont super cool. Les scènes de prières étaient trop belles pour que je ne m'essaye pas à autre chose qu'aux paysages. C'était l'occasion de faire quelques portraits.

Je prépare mon appareil photo et là je découvre qu'il y a un trou, avec de la lumière dedans, derrière mon bout d'adhésif noir que je mets tout le temps sur le viseur lol. Oui je vais utiliser autre chose que le liveview pour une fois lol. Je monte le 70-200, je prépare mes réglages pour du portrait, iso 100, f2.8, Mode manuel, autofocus (youhouuu me suis jamais servi de ce truc lol, pour mes paysages je fais toujours la mise au point manuellement), je choisi un temps de pose qui me donne une photo bien exposée, ici 1/250e, et c'est parti pour une série de portraits. Je repère les allers et venus des personnes pour préparer mon cadrage et choisir un collimateur autofocus adapté à ma compo, je place donc le collimateur AF en haut à droite, là où le visage des personnes se trouvera. J'ai photographié pas mal de monde avant qu'une femme, typiquement balinaise, vienne à son tour prier. Et par chance il n'y avait personne d'autre dans le cadre.

Voici la photo que j'ai retenu :

Infos techniques : 5D mark III + 70-200 à 155 mm, f2.8, iso 100, Mode Manuel, 1/250e.


Après notre visite du temple aux bassins sacrés, on reprend la route pour se rapprocher de l'aéroport. L'occasion d'aller photographier une dernière fois le temple "dans la mer" à Tanah Lot. Mais avant ça on fait une pause pour déjeuner sur le bord de la route et rencontre originale avec des poussins bisounours.

Le sunset avait bien démarré avec de beaux nuages mais finalement à l'horizon le ciel était trop bouché et le ciel n'a pas "pris feu". Pas grave, on reviendra en espérant chopper le sunset de mes rêves, celui avec un ciel tout rouge ! En attendant voici la photo que j'ai ramené ce soir là.

Infos techniques : 5D mark III + 24-70 à 47 mm. Iso 50, f8, 1/100e sec. pour l'expo de base. Bracketing sur 7 vues (4 photos utilisées pour le traitement).


Jour 8 - 26/03/2014 : Bye bye Bali :) Ca y est il faut rentrer, toute bonne chose à une fin. Le vol retour se fait sur Malaysia airlines, oui la compagnie qui égare des avions :/ . Si je vous écris aujourd'hui c'est que le notre est arrivé à bon port lol. Pour ceux qui ont tout lu depuis le début : le monsieur d'Avis, loueur de voiture, était bien là pour récupérer la voiture. Il est très gentil et n'a quasiment pas regardé le véhicule (qui était d'ailleurs nickel). Pas d'entourloupe. Tout ça pour dire que si vous comptez louer une voiture à Bali, et bien je vous conseille de le faire chez AVIS locations, ils sont très sérieux et nous avons eu aucun problème. J'ai eu beaucoup d'échos de personnes qui avaient loués chez d'autres loueurs et qui avaient eu des problèmes au moment de rendre la voiture car le loueur voulait leur faire payer des "dégats" (plutôt des rayures) qu'ils n'avaient pas commis. Pas cool pour finir les vacances ce genre d'histoire.


Bali, le bilan

Et si on faisait le bilan de ce séjour ? Pour résumer, on y sera resté 1 semaine complète.

- 1 semaine est-ce suffisant ? Si vous allez à Bali uniquement pour vous reposer dans un hôtel confortable et sortez de temps en temps faire quelques excursions alors oui 1 semaine c'est suffisant. Par contre si vous y allez en mode photo alors 1 semaine c'est juste frustrant ! C'est loin d'être suffisant ! L'ile est grande et les paysages sont très variés. Pour aller d'un spot à un autre il faut souvent plusieurs heures. Vous pouvez photographier l'océan, les rizières, les montagnes, les cascades, les temples, les gens, etc. La photo de nuit est aussi possible à Bali car le ciel est très propre et vous pourrez sans difficulté faire des photos de la voie lactée. Les possibilités photo sont nombreuses. Je pense que 2 semaines est la durée idéale pour un trip photo à Bali.

- C'est cher ? Bali est une île très touristique. Le coût du séjour s'en ressent forcément. Néanmoins si vous prenez le temps d'organiser votre séjour vous-même alors il est possible de trouver des hôtels pour pas très cher (entre 30 et 50 dollars la nuit). Au mêmes endroits vous trouverez aussi des hôtels à plusieurs centaines de dollars la nuit, il y a pour tous les prix. Prenez vraiment le temps de comparer les prix sur plusieurs sites de voyages comme expedia.com, hotels.com, etc. Et méfiez-vous des offres spéciales avec des promotions qui au final n'offrent aucune promotion. Souvent sur le site internet de l’hôtel, les prix sont moins chers. La meilleure combine que j'ai trouvé actuellement c'est le site skyscanner.com. Ce site compare les offres de prix sur plusieurs site en même temps et vous fait la meilleure proposition de prix. Grâce à ce site on a déjà trouvé des chambres d'hotel de luxe pour 50 dollars la nuit au lieu de... 250 dollars !

- Et pour la langue ? Ils parlent quasiment tous anglais. Un niveau basique suffit. Ils ne parlent pas français... et puis qui parle français ? lol

- Pour les sous on fait comment ? Leur monnaie c'est le ruppie. 1 euro vaut environ 15000 ruppies. Le change peut se faire à l'aéroport ou dans les grandes villes. On peut aussi retirer des sous dans les banques.

- Il faut quoi comme papiers pour y aller ? Pour les français, un passeport suffit. Arrivé à l'aéroport de Bali, vous pourrez obtenir un visa d'un mois pour environ 20 euros.

- Et pour se déplacer ? Si vous y allez pour faire des photos, louer une voiture est obligatoire. Il faut généralement entre 1h et 3h de route entre chaque spot.

- Et les gens ils sont comment ? Ils sont très gentils et souriants. Jamais agressifs. Les vendeurs ne vous forcent pas la main ce qui est appréciable. Rien de pire qu'un vendeur qui vous court après pour que vous achetiez sa marchandise à tout prix. Perso je déteste ça. A Bali un "no thank you" suffit à être tranquille. Petite exception quand même en arrivant à l'aéroport avec les taximan qui sont très nombreux et ne cessent de vous proposer un taxi, c'est rapidement lourd. Mis à part ça, pas de problème. Les balinais sont supers ! :)

- Et le Bali authentique, sans touristes, c'est encore possible ? Euuuhhh comment dire... C'est mort lool !!! Il faut en être conscient avant d'y aller. L'île est très touristique et vous ne serez pas le premier à y aller c'est certain :D Sur la côte les grands hôtels sont très nombreux et toutes les grandes marques internationales sont présentes (Mc Donald, Burger King, KFC, etc). Néanmoins dès lors que vous allez un peu dans les terres, il y a déjà moins de touristes. Mais vous n'êtes toujours pas seul lol. L'unique solution pour "un Bali rien que pour moi" est de se lever très tôt pour le lever du soleil et là vous serez seul pendant 2 à 3 heures. C'est quand même le luxe. Zéro bruit, une lumière magnifique, le bonheur.


Et si il fallait donner une note aux différentes possibilités de photo à Bali :

Paysage nature : ***** 5 étoiles

Il y a de quoi faire ! Paysages de bord de mer, montagnes, forêts, rizières, lacs et même photos de nuit avec la voie lactée.

Architecture : **** 4 étoiles

Des temples et pagodes à profusion ! Tous très beaux.

Population : ***** 5 étoiles

Les amoureux de portraits seront servis. D'autant plus que les Balinais se laissent photographier sans difficulté contre un sourire sincère :)


Et voilà l'article sur Bali est terminé. J'espère que vous l'avez apprécié et qu'il vous aura donné envie de visiter l'île des dieux. Si vous avez des questions sur cette destination, n'hésitez-pas à les poser dans les commentaires ci-dessous ou à m'envoyer un mail via le formulaire contact tout en haut de la page.

Réaliser cet article m'aura demandé énormément de travail, plusieurs jours à écrire les textes, trier et traiter les photos, etc. Je le fais par passion avant tout mais tout cela a évidement un coût. Si vous souhaitez m'aider à continuer l'aventure du blog de voyage, vous pouvez acquérir une de mes photos en tirage ou en téléchargement de fichier. Pour cela, il suffit de parcourir mes galeries et cliquer sur "Buy". Vous pourrez alors commander des tirages ("Prints") ou télécharger le fichier ("Downloads") et réaliser vos propres impressions :) Merci pour votre soutien.

A très bientôt pour de nouveaux articles.

Beboy et Begirl.

Si mon article vous a plu ou si vous avez des questions, n'hésitez-pas à laisser un commentaire ci-dessous :

Powered by SmugMug Log In